Qui suis je ?

mangeprieaime_01

 

 

Mange :

A 20 ans, je suis partie vivre à Prague en République Tchèque. J’ai laissé mes amis, ma famille et ma vie derrière moi. Une envie irrépressible de me construire loin de tout, des jugements, des regards, des blessures, des traumatismes auxquels la vie m’avait exposé. M’offrir une chance de trouver ma voie et mes valeurs sans moule et sans modèle. J’ai profité au maximum de ce que pouvait offrir cette vie nomade et « inconsciente » faite de découvertes et d’expériences. Je ne regrette rien de cette période même si aujourd’hui mon style de vie est très différent. Avec le recul je réalise que des personnes d’horizons et de nationalités différentes  ont marqué ma vie pour toujours. La tolérance, la diversité et le partage ont désormais une place essentielle dans ma vie et ont contribué à ouvrir mon esprit au-delà des limites que j’avais acquises jusque-là.

Prie :

Suite à des changements professionnels je me suis installée 3 ans plus tard au Luxembourg et ce fut une tout autre histoire. L’accueil et le rythme de vie de ce pays étaient radicalement différents de ce que j’avais pu connaître à Prague. J’étais totalement déracinée, seule, j’ai connu une longue période d’angoisse car me retrouver seule face à moi-même m’effrayait. Et oui, on ne se connait pas vraiment au fond et j’avais peur de faire ma connaissance. De plus j’ai eu beau essayer de fuir mes blessures géographiquement elles ne disparaissent pas, je n’étais cependant pas en mesure de les comprendre à cette époque. Puis un événement merveilleux est arrivé : ma fille Alice en 2010. Elle représentait ce qu’il y avait de meilleur dans ma vie. J’ai constaté que sa présence et nos échanges puisaient dans mes ressources les plus profondes révélant mes limites et mes forces. Découvrant progressivement des parties positives de moi-même je me suis enfin posée les bonnes questions : qu’est ce qui est bon pour moi et pour ceux que j’aime, qu’est-ce que j’aime ? J’ai donc « prié ». J’ai effectué des démarches volontaires et motivées afin de me faire accompagner. Ma rencontre avec une sophrologue m’a aidé à, non pas rejeter mes crises d’angoisses ou mon passé (maltraitance psychologique, complexe, honte…), mais plutôt à accepter mes fragilités (hyper émotivité, peur de la solitude,  incertitude …) tout en reprenant confiance en moi et en faisant appel à mes capacités et qualités.

Accepter le « mauvais » pour découvrir le « bon »

Progressivement mon style de vie a changé (alimentation, yoga, méditation, relations humaines…) et j’ai pris plusieurs décisions. Certaines se sont faites lentement et sûrement (retour en France en 2012) d’autres brutalement (« burn out » professionnel). J’ai donc fait preuve de persévérance et de patience pendant ce moment de transition pour enfin retrouver l’énergie pour me construire et prendre un nouveau virage. Mon arbre de vie commence à prendre racine.

Aime :

« L’amour est ma seule religion » – Le Dalai-Lama 

J’ai commencé à m’aimer tout d’abord, condition sine qua none avant d’aimer tout simplement.  Puis j’ai constaté que voir ce qu’il y a de positif dans chaque chose, personne, événement permet de s’aimer davantage mais aussi nous apprend à aimer les autres. Reconnaitre, comprendre et accepter mes blessures m’ont permis de me faire confiance et d’avancer en accord avec mon être profond et mes valeurs.  C’est un travail de longue haleine mais je peux vous assurer que ces efforts sont très bénéfiques. J’ai également compris que parfois on porte des blessures qui ne sont pas les siennes (parents, grands parents, ancienne incarnation…) et que le corps exprime ce que les mots ne font pas ! Prêter attention à mon corps et mes émotions comme un TOUT et non pas des symptômes isolés m’a ouvert les portes d’une nouvelle approche de la guérison physique et psychique.

J’ai également appris à faire confiance en la Nature et j’y puise mon énergie et mon inspiration. J’ai changé progressivement ma manière de consommer.

« Acquérir davantage en vivant avec moins »

Avec ma petite famille retour à la campagne en 2014 et arrivée d’une 2ème fille pour mon plus grand bonheur ! J’ai définitivement adopté un style de vie plus simple, je fabrique mes propres cosmétiques et cuisine des produits locaux de qualités. Être à l’écoute de son corps et la prévention sont pour moi la meilleure médecine qui soit et la Nature m’apporte beaucoup de réponses.

Mon ambition à présent partager mes connaissances et accompagner les personnes qui souhaitent comme moi prendre leur vie en main et être plus à l’écoute de leur corps et leur esprit . J’ai repris mes études, en psychologie tout d’abord, et souhaite plus que tout mettre mes atouts au service de l’humain et la Nature qui pour moi ont une place centrale dans notre monde et méritent donc la considération qui convient.

« On ne peut pas guérir les gens, on ne peut que les aimer » – NB

Je suis ensuite devenue Florathérapeute en suivant le cursus de formation Edelweiss (Fédération des centres de formation aux fleurs de Bach et aux élixirs floraux contemporains) via le centre de formation La Centaurée de Lille.

Puis Aromatologue en Novembre 2015, en additionnant à mes connaissances et expériences personnelles depuis plus de 7 ans, la formation en aromathérapie pratique du centre de Formation Dr Humana. J’ai également suivie une formation en cosmétique naturelle et artisanale afin d’approfondir mes connaissances et les partager au sein de ce même centre.

Je vais démarrer une formation en YOGA prochainement pour compléter l’approche harmonie corps-Esprit que présente déjà les disciplines ci dessus.

Enregistrer

2 réflexions au sujet de « Qui suis je ? »

  1. un parcours de vie exemplaire, enrichissant et enviable !
    Il est vrai que l’on ne se connaît pas soi-même
    et l’on croit souvent connaître les autres.
    Je vous tire mon chapeau !
    bien cordialement
    mc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *